4 conseils à essayer pour éviter de vous lever la nuit (pipi)

Vous voulez juste dormir, mais vous ne pouvez ignorer cette envie pressante de faire pipi. Impossible de vous retenir, et vous voilà en pleine nuit à foncer droit vers les toilettes pour satisfaire ce "petit" besoin.

Cela arrive finalement à tous les hommes. Et plus on vieillit plus ses petites envies nocturnes peuvent devenir gênante.

 

"Il est normal que les hommes en vieillissant se relèvent la nuit pour faire la "petite commission", déclare l'urologue James Ulchaker .

"En fait, il est normal qu'un homme de 60 ans se lève 1 fois, qu'un homme de 70 ans se lève 2 fois et qu'un homme de 80 ans se lève 3 fois par nuit."

 

Ok donc c'est courant.

Mais comment minimiser cet ennui nocturne ? Que faire ?

 

 Le Dr Ulchaker explique que notre corps fait un peu plus d'urine le soir que pendant la journée. Chez certaines personnes, le liquide que vous prenez pendant la journée s'accumule dans vos membres inférieurs, et lorsque vous vous allongez, une partie de ce liquide re-entre en circulation.

 

"Le cœur et les reins reconnaissent qu'il y a un surplus de liquide et que vous devez vous en débarrasser." dit-il…

 

Alors comment pouvez-nous limiter nos visites nocturnes aux toilettes ?

 

 

La réponse est évidente : boire moins tard dans la journée/

Mais le Dr Ulchaker a également des suggestions plus spécifiques 

1 . Limiter l'apport en caféine

La caféine est l'irritant n°1 de la vessie.

 

"La caféine fait que la vessie se contracte à des volumens inférieurs, ce qui signifie que vous aurez des envies plus fréquentes (et + urgente aussi)

 

Alors que la plu^part des gens boivent du café le matin, beaucoup apprécient également un e tasse ou deux après le diner.

 

"Bon nombre de bar et de restaurant vendent du café jusque tard dans la soirée" dit-il. "Limitez votre caféine - y compris le thé, le thé glacé et les boissons gazeuses - le soir afin que limiter vos besoins nocturnes"

2. Limiter l'apport en alcool

Consommer de l’alcool le soir créera un besoin fréquent d'aller uriner...

 

« L’alcool empêche les reins de réabsorber l’eau », explique le Dr Ulchaker.

« Lorsque vous consommez de l’alcool, vous faites plus d’urine que vous devrez évidement évacuer à un moment donné. Donc lorsque vous buvez de l’alcool le soir avant d’aller vous coucher, vous favorisez les petites levées nocturnes »

3. Médicaments, traitement en cours : vérifiez les posologies

Certains médicaments peuvent vous faire uriner plus. Si vous vous réveillez fréquemment pour faire pipi, demandez à votre médecin d’ajuster les médicaments que vous prenez ou quand vous les prenez.

 

Par exemple, vous voudrez peut-être éviter les diurétiques le soir. Ils augmentent la quantité d’eau et de sel que votre corps libère sous forme d’urine, il est donc préférable de les prendre plus tôt dans la journée – tant que votre médecin est d’accord.

4. FAITES VÉRIFIER VOTRE PROSTATE

Une hypertrophie de la prostate peut également vous obliger à vous lever davantage la nuit.

 

Il peut pincer votre urètre fermé, ce qui rend plus difficile pour vous de vider complètement votre vessie. Cela peut vous donner l’impression de devoir uriner tout le temps, dit le Dr Ulchaker.

 

Parlez-en à votre médecin des possibles médicaments ou traitements chirurgicaux

5. QUAND CONSULTER VOTRE MÉDECIN ?

Il existe des problèmes médicaux sous-jacents qui peuvent vous faire uriner fréquemment.

 

Certains hommes ne vident pas complètement leur vessie. Votre médecin ou un urologue peut vérifier si votre vessie se vide et stocke correctement l’urine.

 

Appelez votre médecin si vous remarquez :

 

  • Du sang dans l’urine
  • Difficulté à commencer à uriner
  • Faible débit urinaire
  • Douleur en essayant d’y aller

Dans la plupart des cas, le moyen le plus simple d’obtenir une meilleure nuit de sommeil est simplement de consommer moins de liquide pendant la soirée.

 

« Ce qui entre doit sortir », dit le Dr Ulchaker. « Même si votre vessie se vide bien, il ne faut pas longtemps pour se remplir à nouveau et vous y irez fréquemment. »

Écrire commentaire

Commentaires: 0